rediger-newsletter

Rédiger une newsletter efficace et percutante

Pour rédiger une newsletter efficace, l’objet et le contenu doivent être percutants, courts et pertinents!

 

Vous avez décidé de profiter des avantages des newsletters? C’est bien!

Une fois que vous avez identifié les objectifs de cette stratégie et dressé le portrait de votre audience cible, il vous faut créer vos infolettres.

Pour qu’elles entraînent des résultats, elles doivent être ouvertes et lues. Avec le flot important de courriels et de pourriels reçus, mettez toutes les chances de votre côté! Voici quelques astuces pour rédiger des newsletters efficaces.

 

Créez l’objet de l’infolettre

 

L’objet est primordial, puisque, bien souvent, les lecteurs s’arrêtent là. S’il n’est pas attirant, le courriel ne sera pas ouvert et sera mis au rebut. Quel dommage!

L’objet est donc une phrase à soigner dans la création de votre newsletter.

  • Pour accrocher l’intérêt, les premiers mots de l’objet devraient être les plus importants de votre infolettre. Identifiez l’ « élément star » de votre contenu. C’est lui que vous devriez souligner.
  • Évitez les termes qui réfèrent à la publicité ou à la vente, tels qu’« infolettre ». De même que ceux pouvant être considérés comme spammeux.
  • L’objet du courriel devrait être punché. Oubliez ce que vous avez appris à l’école : allez à l’essentiel et écartez-vous du style littéraire! Un petit truc : éliminez le pronom ou déterminant du début de phrase.
  • Pensez également à la longueur de l’objet. Il devrait être court, afin qu’il puisse être lu au complet dans le navigateur, même sur les cellulaires! Un maximum de 35 caractères, espaces compris, est généralement un bon chiffre pour les mobiles. Mais faites des tests!

 

Rédigez le contenu de la newsletter

 

Une fois l’objet créé, rédigez le contenu de l’infolettre.

Pour garantir qu’elle soit lue, appréciée et qu’elle atteigne des résultats, certaines façons de faire en rédaction Web doivent être suivies !

  • Soignez l’accroche de votre newsletter, qui est la première phrase aperçue lorsque le courriel est ouvert. Les premiers mots de cette dernière apparaîtront aussi dans la boîte de réception, souvent sous l’objet. Encore une fois, privilégiez une écriture directe et persuasive.
  • Personnalisez le message à vos lecteurs. Dans cette optique, pourquoi ne pas y ajouter le nom de chaque destinataire ?
  • Adaptez le ton et le style rédactionnels. Écrivez de façon plus amicale, corporative, humoristique ou provocante, dépendamment de votre audience cible. Il vous faut donc bien la connaître.
  • Évitez de rédiger un contenu trop promotionnel. Misez plutôt sur un objectif informationnel ou éducationnel. Cela ne vous empêche pas de proposer de nouveau produits ou services. Mais formulez le message de sorte que ce ne soit pas perçu comme du marketing. Par exemple, au lieu de vanter les mérites de votre produit, présentez-le selon les besoins de votre clientèle.
  • Mettez du contenu à forte valeur ajoutée pour votre audience. Que veut-elle savoir ? Demandez-vous toujours si les éléments de votre infolettre sont pertinents et utiles pour vos lecteurs. Si ce n’est pas le cas, effacez-les !
  • Tout comme l’objet, créez une newsletter courte et bien aérée. Faites-le pour les personnes qui le liront sur leur téléphone !
  • Intégrez des appels à l’action directs, clairs et appropriés. Vos abonnés ont ouvert votre courriel, c’est bien. Mais que voulez-vous qu’ils fassent ensuite ?

 

Quelques astuces supplémentaires dans la rédaction d’infolettres

 

Rien ne vous empêche de faire un test A/B et d’évaluer ce qui fonctionne le mieux avec vos lecteurs. Pour ce faire, écrivez une newsletter en deux versions distinctes, en examinant une seule mesure par test. Envoyez chacune d’elles à la moitié de vos abonnés.

Ensuite, observez vos statistiques. Que disent-elles en termes d’ouverture de courriel et de passage à l’action ? Quelle version semble préférer votre audience ?

De plus, si vous avez une audience possédant plusieurs profils, pensez à segmenter vos lecteurs et à rédiger une infolettre différente pour chacun d’entre eux. Cela vous permettra de personnaliser de façon optimale le contenu et le ton !

 

Bref, suivre ces quelques conseils vous permettra de créer des infolettres plus percutantes et efficaces.

Mais cela reste une compétence qui n’est pas donnée à tous. N’hésitez pas à faire appel à un rédacteur Web pour rédiger vos newsletters !

Laisser un commentaire