bien-rédiger-pour-le-web

Comment bien rédiger pour le Web

Bien rédiger pour le Web est un art, mais représente une compétence essentielle afin d’augmenter votre visibilité en ligne et d’attirer vos clients et potentiels clients vers votre site Internet.

La rédaction optimisée possède ses propres règles : un mélange de techniques marketing, de stratégies SEO et de règles grammaticales.

Voici donc quelques conseils pour vous lancer dans la rédaction SEO de votre contenu en ligne.

Bien rédiger pour le Web inclut des titres et sous-titres efficaces

Le titre est la première chose que les lecteurs voient et c’est souvent lui qui attire l’internaute à cliquer sur le lien. Assurez-vous alors qu’il est concis, simple et attirant. Faites de vous un marketeur de génie !

En ce qui concerne la structure du titre, vous avez plusieurs options :

  • Commencer le titre par le mot-clé de l’article
  • Poser une question qui pourrait intéresser vos lecteurs
  • Parler en termes d’astuces, de conseils ou de trucs

Par exemple, si le mot-clé de l’article est « voyages pas chers », vous pourriez avoir des titres tels que : « Voyages pas chers : tout savoir », « Comment voyager pour pas cher », « 5 astuces pour voyager pas cher ».

N’oubliez pas que votre mot-clé doit invariablement s’y retrouver !

Il est aussi conseillé de diviser votre texte en plusieurs sections et d’aider le lecteur à s’y retrouver à l’aide de sous-titres clairs. Les lecteurs veulent avoir leur information rapidement. Rares sont ceux qui lisent un article au complet, mot par mot. La majorité d’entre nous déroule la page pour aller directement à l’essentiel. Donnez aux internautes ce qu’ils veulent. Les sous-titres leur permettent de cibler ce qui les intéresse rapidement et facilement.

Une bonne rédaction Web nécessite l’intégration de votre mot-clé (ou champ lexical du mot-clé) dans la majorité des sous-titres.

Les mots-clés sont indispensables pour bien rédiger pour le Web

Les mots-clés doivent toujours être considérés. Nous avons abordé la recherche de mots-clés le mois dernier, je ne m’étendrai donc pas beaucoup sur ce point aujourd’hui.

Rappelons simplement qu’il est essentiel d’intégrer subtilement les mots-clés dans certains endroits stratégiques des articles afin d’avoir une rédaction optimisée : dans le titres et les sous-titres, ainsi qu’aux début et fin du texte.

Attention cependant à la suroptimisation qui risque de vous pénaliser par Google et par les internautes !

Le contenu doit être de bonne qualité

Cela peut paraître évident, mais écrivez sur ce que vous connaissez ! Ce sera beaucoup plus facile pour vous de l’écrire, mais aussi plus pertinent et intéressant pour vos lecteurs.

Il est toujours une bonne idée d’établir un calendrier éditorial dans lequel vous écrivez les sujets de vos articles de blogue à l’avance. Personnellement, je le fais aux trois mois. Ceci assure une continuité harmonieuse de mes sujets.

Lorsque vous écrivez, faites attention aux règles de grammaire : soignez votre syntaxe et évitez les fautes d’orthographe. Vous aurez l’air plus professionnel et crédible.

Enfin, le contenu dupliqué est toujours à proscrire ! D’abord, le respect du droit d’auteur est important, autant pour les autres rédacteurs que pour votre réputation. En plus, le plagiat est puni par Google. La même règle s’applique pour le contenu d’un même site Internet. Si vous avez, par exemple, une boutique en ligne, et que la description de toutes vos vestes en jeans est presque identique, il y a un risque que les moteurs de recherche le considèrent comme de la matière dupliquée. Il vous faut donc faire preuve de beaucoup de créativité pour créer un contenu original chaque fois !

Faites attention à la longueur des textes

Le nombre de mots est également important. Les moteurs de recherche aiment quand il y en a beaucoup. On parle ici d’un minimum de 300 mots, mais je préfère me tenir à 500 minimum. Si vous pouvez aller jusqu’à 1000 mots, c’est encore mieux.

En revanche, assurez-vous que le sujet s’y prête bien ! Si vous partagez une recette, vous n’aurez peut-être pas assez de matière pour écrire 500 mots. Ne vous forcez pas à ajouter du texte qui risque d’être non pertinent. N’oubliez pas que vous écrivez d’abord et avant tout pour vos lecteurs. Le risque serait que ces derniers soient irrités par cette technique et ne reviennent pas !

Le nouveau contenu

Il est également primordial d’ajouter du nouveau contenu sur votre site Internet régulièrement. D’une part, pour que le robot Googlebot vienne sur votre site plus souvent, et d’autre part, pour que les internautes lisent votre contenu régulièrement.

Une des stratégies les plus faciles pour y parvenir est la création d’un blogue. Ainsi, vous intégrez du nouveau contenu régulièrement, et tout le monde est content !

Si vous n’avez pas de blogue, vous pourriez être obligé de changer le contenu de vos pages Internet une fois de temps en temps pour satisfaire Google, ce qui peut devenir une tâche fastidieuse.

À votre tour de bien rédiger pour le Web

C’est à votre tour de bien rédiger pour le Web. La pratique est votre meilleure alliée. Mais on a tous nos forces. Si les vôtres n’incluent pas la rédaction optimisée, je peux vous y aider !

Laisser un commentaire